Que d’eau ! Que faire en cas de dégâts des eaux.

Que d’eau ! Que faire en cas de dégâts des eaux.

Article de Maryvonne LE CABELLEC de la CSF LORIENT dans le petit journal de Kervé            N° 42 de Mars 2017

Permanences à la Maison pour Tous de Kervénanec, les mardis, jeudis et vendredis de 10h à 12h

ou sur rendez-vous en appelant le 09 60 52 68 02 ou  06 86 92 83 04 ou aussi par mail : csflorient@orange.fr


L’association de consommateurs et de locataires vous intéresse, vous voulez donner de votre temps, même quelques heures, prenez contact avec notre section.

 

Les causes d’un dégât des eaux sont très diverses : lave-linge, baignoire, douche, éclatement d’un tuyau de chauffage ou fuite d’un tuyau d’arrivée ou d’évacuation d’eau, fuite dues aux toitures endommagées, infiltrations d’eau par les fenêtres, les volets, par les balcons, etc….

Nous vous évoquons ci-dessous les trois situations les plus courantes, auxquelles vous pourriez être confrontés.

Vous êtes locataire et vous avez un dégât des eaux dans votre appartement, vous devez en aviser l’assureur chez lequel vous avez souscrit une assurance habitation. Votre assurance prendra en charge les travaux nécessaires.

Lorsqu’un dégât des eaux intervient entre deux locataires, les deux locataires doivent faire une déclaration auprès de leurs assurances habitations respectives..

Dès lors, interviennent les dispositions de la « convention CIDRE » *, qui a pour but de simplifier la gestion des sinistres. Il s’agit d’un accord entre les sociétés d’assurance qui permet une indemnisation des sinistrés à hauteur de 1 600 € hors taxe pour la réalisation des travaux.

Si un dégât des eaux se produit chez un locataire et qu’il est de la responsabilité du propriétaire, le bailleur social, ou un propriétaire privé, il convient de contacter le propriétaire et d’établir un constat entre les deux parties : locataire/propriétaire. C’est l’assurance du propriétaire qui prendra en charge les travaux à réaliser à l’intérieur de l’appartement.

Si vous avez des doutes pour savoir si votre responsabilité est en cause ou si c’est celle de votre propriétaire, il faut bien sûr l’en avertir. Pour les locataires des bailleurs sociaux, prévenez le gardien ou le gardien de secteur/

Dans tous les cas évoqués ci-dessus, il faut réagir rapidement, en effet les sinistres doivent être déclarés dans les 5 jours suivants le constat du sinistre.
petit rappel : l’assurance habitation est OBLIGATOIRE et pour vous assurer à des coûts intéressants, faites jouer la concurrence entre compagnies d’assurances. Nous vous conseillons un contact direct avec une société d’assurance (éviter les sites internet).

*CIDRE : Convention d’indemnisation Directe et de Renonciation à recours en dégâts des eaux.