Carrés CSFLa CSF est une organisation Familiale de défense des consommateurs et des locataires

La CSF agit avec les Familles dans tous les domaines du quotidien : consommation, logement, éducation, parentalité.

 

 rosaceUn peu d’histoire……

Pendant la guerre de 39-45, Lorient a été détruite à 80 % par les bombes des alliés. Après la libération, les habitants sont revenus dans leurs quartiers. L’alimentation était rare. Les habitants se sont regroupés et entraidés pour aller dans les campagnes chercher des œufs, légumes, viande…. Pour cela ils ont acheté un camion.

En s’organisant les habitants ont adhéré à l’Association Syndicale des Familles.

Maintenant qu’ils avaient les aliments, il fallait trouver un moyen de les cuisiner car l’énergie était chère. Ils ont eu l’idée d’acheter des cocottes minutes qui se passaient de famille en famille.

En 1962, ce sont des machines à tricoter qui servent aux familles.

1969  : création de La CSF lors du Congrès de Lorient

Puis ce sont les cours d’entraide scolaire sur Lanester.

A l’initiative des familles LE DRIAN et LE RAY

rosaceNos valeurs et options fondamentales …

 

La CSF est une ORGANISATION DE FAMILLES POPULAIRES : elle s’adresse aux familles qui vivent de leur force de travail et qui ne peuvent s’exonérer des contraintes économiques et sociales du fait de leur capital économique, social et culturel.

La CSF se bat au quotidien pour une société solidaire où chacun peut trouver sa place dans la solidarité et non par assistance.

La CSF reconnaît le FAIT FAMILIAL : nous faisons tous partie d’une FAMILLE, quelle que soit sa composition, ses origines, …

La CSF réfléchit sur la GLOBALITE DE LA FAMILLE : il est vain de vouloir régler les problèmes indépendamment les uns des autres.

La CSF est attachée à la LAÏCITE : la CSF est un mouvement laïc, ouvert à tous dans le respect et la reconnaissance des différences de chacun. Elle est indépendante par rapport aux organisations professionnelles, syndicales, religieuses et politiques

La CSF agit pour LA JUSTICE SOCIALE ET L’EGALITE DEVANT LES DROITS : elle se bat contre les inégalités sociales et pour que toutes les familles aient accès à leurs droits. Pour la CSF, les droits fondamentaux vont au-delà des droits civiques et politiques : elle se bat pour défendre aussi les droits économiques et sociaux des familles populaires : Droit au logement, à l’éducation, à la santé, à la culture, à un revenu, à l’information et à la défense des consommateurs, …

La CSF revendique sa démarche d’ÉDUCATION POPULAIRE : elle permet aux familles de se responsabiliser : FAIRE AVEC ET NON PAS FAIRE POUR. Quiconque peut apprendre des uns des autres pour gagner en confiance en soi et prendre sa place dans la société, peut se former peu à peu et prendre des responsabilités, et transmettre aux familles les connaissances acquises, afin qu’elles puissent avoir plus de prise sur leur vie.

La CSF est une ORGANISATION SYNDICALE : pour la CSF, le syndicalisme familial est pour le quartier ou la localité l’équivalent de ce que le syndicat professionnel est pour l’entreprise. Se syndiquer, c’est se regrouper autour d’idées communes pour mieux les faire avancer ensemble et faire bouger les choses pour améliorer le quotidien des familles.

“La CSF est au quartier ce que le syndicat professionnel est à l’entreprise”

Histoire CSF

Retrouvez plus d’informations sur notre site confédéral : HISTOIRE DE LA CSF