Mise en place d’honoraires de dispensation

Mise en place d’honoraires de dispensation

Depuis le 1er janvier 2015, une réforme de la rémunération des pharmaciens est entrée en vigueur, avec l’instauration de deux honoraires de dispensation ?

arton16194-6319aPourquoi cette réforme ? Elle a pour objectif la valorisation de la fonction de conseil du pharmacien d’office au moment de la remise des médicaments.

Cette réforme a t-elle une incidence pour les assurés ? Le ticket “Vitale” imprimé sur l’ordonnance précisera le détail de la somme à payer et de la partie prise en charge par l’assurance maladie et sa complémentaire santé.

L’honoraire de dispensation à la boite est  pris en charge par l’assurance maladie obligatoire et les assureurs complémentaires dans les mêmes conditions que les médicaments auxquels il se rattache

L’honoraire de dispensation pour ordonnance est quant à lui intégralement pris en charge par l’assurance maladie.

Quelles sont les nouveautés ?

1. L’honoraire de dispensation par boite : le travail de conseils et de contrôle associé à la dispensation de médicaments par le pharmacien est désormais valorisé par un honoraire de dispensation pour chaque boîte délivrée.

Le pharmacien percevra 0.82 € TTC pour chaque boîte standard  délivrée (1.02 €TTC à compter du 01/01/2016) ou 2.21 € TTC pour un grand conditionnement (pour le trimestre, à compter du 01/01/2016, ça passera à 2.76 € TTC. Avant le 1er janvier 2015, ces montants étaient compris dans le prix total du médicament. Ils sont maintenant dissociés.

2. L’honoraire pour ordonnance complexe : cet honoraire s’applique aux ordonnances mentionnant au moins 5 médicaments différents. 

Le pharmacien devra s’assurer de la bonne compréhension de l’ordonnance par le patient. Cet honoraire s’élève à 0.51 € TTC par dispensation complexe et est pris en charge à 100 % par l’assurance maladie. Il se rajoute à l’honoraire de dispensation par boîte.

Comment le patient sera t-il informé ? Le ticket “vitale” imprimé au dos des ordonnances sera complété d’une colonne supplémentaire , le patient pourra identifier  l’honoraire perçu par le pharmacien.

Le pharmacien devra informer les patients par voie d’affichage dans son officine ou par un catalogue  tenu à disposition.

Le pharmacien en contre partie s’engage  a réajuster à la baisse sa marge pour les boites vendues.

Pour aller plus loin, le site de l’assurance maladie www.ameli.fr ou le site www.medicaments.gouv.

Soyons donc vigilants pour savoir si la fonction de conseil du pharmacien est bien effective et si l’information est réellement faite dans les pharmacies

Comments are closed.