Dans de nombreux quartiers, nos militants constatent que la situation s’est fortement dégradée. Avec la loi de finances 2018 et la loi ELAN, le gouvernement fait porter sur le secteur du logement social des contraintes financières qui détériorent l’entretien des bâtiments, la qualité de services et la capacité de production de logements HLM neufs. Aux difficultés sociales liées à la crise, s’ajoutent donc des problèmes de gestion des immeubles et de tensions dans certains quartiers qui pénalisent les habitants.

Les familles sont confrontées au quotidien à des dysfonctionnements de toutes sortes : réhabilitations qui tardent, propreté insatisfaisante, halls d’entrée dégradés, ascenseurs en panne…
Ces situations donnent aux familles l’impression de ne pas être respectées et d’être reléguées au second rang . Elles ont des conséquences néfastes sur la vie collective et sont source de tensions.

Nous estimons pour notre part :
— Que chaque citoyen a droit à des conditions de vie dignes, susceptibles de lui permettre de s’insérer et de s’épanouir pleinement.
— Que chaque locataire a droit, en échange du paiement de son loyer et de ses charges, à un cadre de vie décent et de qualité.

La CSF continuera donc de se battre aux côtés des familles pour obtenir le respect de leurs droits et une amélioration de leur cadre de vie. Les militants de La CSF constatent une recrudescence des problèmes liés à la mauvaise gestion des immeubles et au suivi des prestataires (notamment en ce qui concerne les interventions des sociétés externes).

Il n’est pas rare que des sociétés facturent des sommes importantes, répercutées sur les charges, pour des prestations mal voire pas effectuées.

Au vu des dysfonctionnements constatés et de leurs conséquences pour les habitants, il semble important que la qualité de service ne dépende plus de la bonne volonté des bailleurs, mais qu’elle fasse l’objet de responsabilités clairement établies et d’un contrôle rigoureux.

Ainsi, La CSF réclame :

  • des loyers abordables
  • des charges contrôlées, et facturées au juste prix
  • des travaux d’isolation pour un logement confortable

et une facture réduite

  • une vraie présence humaine au service des locataires
  • la bonne application des contrats d’entretien

et des rénovations efficaces

  • des réponses concrètes aux réclamations

 

⇒   UN SITE POUR TOUT SAVOIR SUR LES ELECTIONS HLM

 

https://csfelectionshlm.org/

 

 

 

La CSF est une association nationale agréée défense des locataires.                        

La CSF  du Morbihan   accompagne  les groupements  de  locataires affiliés sur des  litiges  de  charges, de hausses de loyer, de réparations, …

Elle négocie avec les bailleurs des opérations de réhabilitations…

Pour créer un collectif de locataires, voir l’onglet « Adhérer à la CSF »

 

Retrouvez vos droits de locataires dans la rubrique « Boîte à outils » du  bandeau en haut.

 

             @Fotolia_#95736708_

Prochaines élections des représentants des locataires prévues en 2018    

Vous êtes locataire d’un logement social

et souhaitez devenir candidat ?

Contacter-nous dès maintenant

 

 

 

La CSF  56   représente les locataires aux  Conseils d’Administration de 3 bailleurs sociaux  (élections HLM) :

Lorient Habitat, Vannes Golfe Habitat et Bretagne Sud Habitat.

La CSF siège dans les conseils de concertation locative de LB Habitat, ESPACIL Habitat.